le bailleur et le preneur

le bailleur et le preneur
наймодатель и наниматель юр. | арендодатель и арендатор

Le dictionnaire commercial Français-Russe. - RUSSO . . 2002.

Игры ⚽ Нужно решить контрольную?

Смотреть что такое "le bailleur et le preneur" в других словарях:

  • bailleur — bailleur, bailleresse [ bajɶr, bajrɛs ] n. • 1270; de bailler 1 ♦ Dr. Personne qui donne une chose à bail. Le bailleur et le preneur. 2 ♦ Bailleur de fonds : personne qui fournit des fonds pour une entreprise déterminée. ⇒ commanditaire,… …   Encyclopédie Universelle

  • preneur — preneur, euse [ prənɶr, øz ] n. • prendeor XIIe; de prendre 1 ♦ Rare Personne, chose qui prend (dans des expr.). « Quelques preneurs de notes envoyés par les grands journaux » (Bloy). Cour. PRENEUR, EUSE DE SON : technicien chargé des… …   Encyclopédie Universelle

  • bailleur — BAILLEUR. s. m. Terme de Pratique. Il ne se dit guère que de Celui qui baille à ferme, et par opposition à celui qui prend une ferme, et qu on appelle Preneur. Le Bailleur et le Preneur …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • BAILLEUR — s. m. T. de Pratique. Celui qui baille à ferme ou à loyer ; par opposition à Celui qui prend une ferme, ou une maison à loyer, et qu on appelle Preneur. Le bailleur et le preneur. Voyez BAILLERESSE.  En termes de Commerce, Bailleur de fonds,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PRENEUR, EUSE — n. Celui, celle qui prend, qui a coutume de prendre. Il se dit des Personnes qui usent habituellement de certaines choses. Preneur de tabac. Preneur de calé, de thé, etc. Dans cette acception, il est vieux. Il se dit aussi en parlant de Ceux qui… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • PRENEUR — EUSE. s. Celui, celle qui prend, qui a coutume de prendre. Il se dit Des personnes qui sont dans l habitude de prendre certaines choses par la bouche, par le nez, etc. Preneur de tabac. Preneur de café, de thé, etc.   Il se dit aussi en parlant… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BAILLEUR, BAILLERESSE — n. T. de Procédure Celui, celle qui baille à ferme ou à loyer; par opposition à Celui qui prend une ferme, ou une maison à loyer, et qu’on appelle PRENEUR. Le bailleur et le preneur. En termes de Commerce, Bailleur de fonds, Celui qui fournit de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • bailleur — I. Bailleur. subst. masc. Qui bâille, sujet à bâiller. C est un grand bâilleur. On dit prov. & bass. qu Un bon bâilleur en fait bâiller deux. II. Bailleur. s. m. v. Celuy qui baille. Il semble qu il ne se dit proprement que de celuy qui baille à… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Bailleur — Contrat de bail Pour les articles homonymes, voir Baux (homonymie). Pour consulter un article plus général, voir : Contrat …   Wikipédia en Français

  • bailleresse — ● bailleur, bailleresse nom (de bailler) Personne qui consent à une autre la location d un meuble ou d un immeuble. ● bailleur, bailleresse (difficultés) nom (de bailler) Orthographe et sens Ne pas confondre ces deux mots que leur orthographe et… …   Encyclopédie Universelle

  • BAUX — Le verbe français «bailler» vient du latin bajulare , porter; en bas latin, il signifie «avoir la charge, la disposition d’une chose», puis, en vieux français, «donner quelque chose»: «comme vous baillez des soufflets», dit un personnage de… …   Encyclopédie Universelle


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»